Langkawi – Dernière étape en Malaisie

Pour mon dernier arrêt en Malaisie je me rend sur l’île Langkawi, de la il me sera facile de traverser en bateau jusque Ko Lipe en Thaïlande.

Une nouvelle fois Langkawi est une île duty free, les malaisiens viennent donc ici pour les plages mais surtout pour les achats détaxés. L’île fait partie d’un archipel de 99 îles, la majorité sont inhabitées, quelques resort luxueux sont installés sur certaines.

En route jusque ici et grâce au bus sur-climatisé, grelotter en jean et en polaire dans un bus alors qu’il fait 40° dehors, j’ai réussi a attraper un bon coup de froids et j’alterne donc entre montées de fièvre et coups de fatigue, ma première journée sera donc essentiellement : repos !

Langkawi est au final une île assez grande avec des attractions un peu partout, la meilleure chose est donc de louer une moto et d’en faire le tour par sois même, les routes sont en très bon état et la circulation est limitée, c’est donc plutôt facile. Mon premier arrêt est a Oriental village, ici il y a un « village oriental » essentiellement des boutiques de souvenir et un téléphérique qui monte en haut de la montagne, même s’il fait un peu couvert la vue mérite le détour.

Comme nous sommes en saison sèche les cascades n’ont aucun intérêt, j’en ferait les frais, au mieux il y as un mince filet d’eau saumâtre qui coule.
La suite c’est une plage de sable noir, en fait le sable est blanc mais mélangé a des oxydes qui fait des couches noires en alternance avec le sable, il y as surtout une immense usine de ciment Lafarge qui donne a l’endroit un charme si particulier.

Le plus haut sommet de l’île est une spéciale pour les fainéants vu qu’une route monte jusqu’en haut ou se trouve un resort et une tour d’observation d’où la vue doit être superbe, si seulement le temps était dégagé ! Cela restera quand même un des endroits des plus sympa de se tour de l’île.

Comme tout le monde ici je fais le tour des « 3 îles », la visite commence par Pregnant Maiden Island ou se trouve un lac intérieur ou il fait bon se baigner, dans de l’eau douce pour une fois, puis on visite deux autres plages plutôt belles sur les îles a coté. La déception est du coté de l’eau assez peu claire, le sable ici est très fin et reste donc en suspension dans l’eau se qui lui donne un aspect blanchâtre.

Cet après midi il y as quelques vagues et j’en profite pour m’amuser un peu avec une des activités phares ici : jet ski ! Avec un peu de négociation je loue un gros jets ski turbo pour le prix des petits (700cc), ça envoie du très lourd et avec les vagues ces franchement fun même si il faut s’accrocher et que je manque de tomber a l’eau plusieurs fois. Les mecs sont cool et me proposent une deuxième session pour vraiment pas cher et l’un des gars propose d’aller un peu plus au large avec lui. Sauf que c’est un vrai fou furieux et qu’il m’est complètement impossible de suivre sa cadence, le type prend des vagues de front et fait des sauts plusieurs mètres au dessus de l’eau ! Au final on fait un tour au delà d’un îlot ou les vagues sont vraiment grandes, c’est franchement drôle même si j’arrive a me faire mal en tapant violemment une vague.

Ce qui devait n’être qu’une étape vers la Thaïlande aura finalement été un moment plutôt sympa, l’île est jolie et offre pléthore d’activités diverses que ça soit dans les terres et sur l’eau. Au delà du jetski on vient ici pour le parachute ascensionnel, le « banana boat » et autres activités de plage du même genre, le soir nombre de restos et bars permettent de passe un bon moment.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *