Roadtrip en Islande #jour 1 : Lyon – Keflavik

25 Juillet 2016

L’Islande ça me fait rêver depuis des années sans que je n’ai jamais eut l’occasion ou le courage d’y aller. Dans ce rêve il y as, les cascades majestueuses, les glaciers, être sur une ile isolée de tout et si proche du cercle polaire, les aurores boréales, le volcanisme au premier titre duquel Gesyr.
Cela fait désormais presque 3 mois que je suis rentré et l’envie de repartir est plus que pressente, j’ai le syndrome du voyageur, je lis des blogs de voyage, suis les pages Facebook dédiées au voyage,  consulte skyscanner tous les 2 jours et les billets pour l’Islande sortent souvent avec des prix très attractifs.
C’est décidé je pars dans un mois pile poil pour 205€ aller retour, bagage en soute compris avec WOW Air. Comme bien souvent a part les quelques photos dans mon esprit je n’ai pas vraiment fait plus de recherche sur ce pays.

 

24 Aout 2016

Depuis un mois j’ai fait pas mal de recherches, c’est décidé mon voyage sera un grand classique : road trip et tour de l’Islande par la route N1 qui permet de faire le tour du pays et de visiter beaucoup d’endroits.
La réservation d’une voiture fut une étape fastidieuse, il existe probablement une bonne centaine d’agences de location, de très nombreuses assurances couvrant un peu tout mais aussi avec des exclusions (collisions avec les moutons, impacts sur le pare brise, panne lors de franchissement de gués, etc) et des prix qui varient du simple au triple pour un même modèle. Vu le prix j’exclue immédiatement les locations de 4×4 même si cela m’interdit du coup le routes F (pistes) et notoirement le Landmannalaugar et plus globalement tout l’intérieur du pays. Je jette mon dévolu sur SadCars une agence plutôt bien notée et qui loue des voitures déjà utilisées (used cars) a très bon prix avec l’assurance de collision (CDW) et l’assurance contre les impacts de gravier (200€ de franchise pour le pare brise), total pour 14 jours : 712€.
Pendant ce mois j’ai aussi trouvé un partenaire de voyage, Quentin, je ne le connais pas vraiment mais il a l’air cool, on as juste discuté via facebook, il as 23 ans, fait de la photo et arrive deux jours après moi. Le bon point c’est qu’il fait de la photo comme moi et qu’on devrait donc plutot bien s’entendre s’il faut rester 1/2h de plus pour faire une photo.

Je quitte la chaleur de l’été lyonnais (30° au moins) et arrive 4h plus tard a Keflavik, seul aéroport international d’Islande, je fais un détour par le duty free de l’aéroport comme presque tout le monde, le prix de l’alcool étant prohibitif sur l’ile.
Il est minuit et le changement est radical, il fait 4° et tout est couvert d’un impénétrable brouillard, ma voiture sera une petite Hyunday I10, avec ces 120 000km au compteur elle accuse le poids des kilomètres parcourus, nombreux impacts de gravier sur la carrosserie, une belle fissure sur le parebrise et un autre impact, l’état des lieux concerne surtout les pneus, pour le reste j’ai juste droit a un gribouillis sur toute la voiture, pare brise inclus !
Me reste plus qu’a trouver un endroit ou dormir, avec le brouillard je n’ai rien pu voir des environs, l’agence m’as indiqué une aire ou je pourrais éventuellement me garer et dormir quelques heures dans la voiture mais l’idée ne m’enchante pas, c’est la route qui mène a l’aéroport et elle est plutôt fréquentée, direction donc le premier camping sur ma route : Sandgerði. Une chose est sure je ne suis pas le seul a avoir eut cette idée et loin d’être le seul a déballer ma tente a 1h du matin !

Bilan jour 1

  • Distance parcourue : 8Km (voiture) et 2650km (Avion)
  • Premier montage de tente
  • Rien vu du pays a part le brouillard

Carte

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *