Roadtrip en Islande #jour 5 : Snorrastadir -> Eldborg ->Gerðuberg ->Raudfeldar ->Arnarstapi->Grundarfjörður

Snorrastadir

Ce matin le soleil est a nouveau de la partie et on découvre l’environnement majestueux dans lequel on as dormi, une petite ferme, juste quelques maisons isolées au milieu d’immenses coulées de lave ancienne.
Programme du jour : visite de la péninsule de Snæfellsnes

Eldborg

La randonnée vers le crater d’Eldborg démarre du camping de Snorrastadir, cette fois même pas besoin de prendre la voiture pour visiter un truc sympa !
Il faut 45 minutes de marche sur la coulée de lave couverte de buissons et de myrtilles (miam !) pour rejoindre le sommet du cratère de 60m de haut qui trône au milieu d’immenses coulées de lave a perte de vue. Ce cratère a environ 6000 ans.

On peut soit faire le tour du cratère soit monter en haut, avoir une vue d’ensemble est trop tentant c’est donc parti pour une montée courte mais raide dans les débris volcaniques.

En haut s’offre un immense panorama, sur le cratère, les coulées de lave jusqu’à l’océan et les montagnes environnantes, magique !

Le chemin de descente passe par un autre petit cratère et je croise un mouton qui fait le fier sur son rocher.

Gerðuberg

Prochain arrêt dans ce tour de la péninsule de Snæfellsnes, les colonnes de basalte de Gerðuberg qu’on atteint en rapidement.
Les colonnes de basalte se forment lorsqu’une coulée de lave se refroidit très lentement, la roche cristallise lentement en de longue colonnes carrées ou hexagonales perpendiculaires a la coulée. Ici c’est une immense falaise avec des colonnes de plus de 20m de haut qui s’offre a nous. Certaines se sont effondrées, d’autres ne sont pas loin de le faire, l’érosion fait ici son œuvre petit a petit.

Vu d’en haut

La nature tente sa chance dans les colonnes de pierres

Les montagnes colorées ne sont pas en reste

Et la voiture supporte tant bien que mal la route de gravier

Raudfeldar

En route pour Raudfeldar nous faisons un petit arrêt a la cascade de Bjarnarfoss qui mérite son arrêt photo même si l’endroit est d’un intérêt limité.

A Raudfeldar l’eau a creusé un étroit canyon dans la roche, on distingue juste une fissure de l’extérieur.

Une fois a l’intérieur les parois donne le vertige, seule une petite ouverture laisse passer la lumière et les nombreuses carcasses d’oiseaux morts donnent a l’endroit une ambiance particulière. Manifestement les oiseaux restent prisonnier de ce canyon et finissent par y mourir de faim.

De retour a l’extérieur une magnifique vue sur la baie s’offre a moi

Et certains oiseaux chanceux reprennent des forces

Arnarstapi

15 minutes de route plus loin nous voila a Arnarstapi, petit village côtier au bout de la péninsule. Le village fut autre fois un important lieu de pêche et de commerce, certaines maisons datent encore de cette époque

Ce qui est sympa également c’est la très jolie balade sur le bord de mer qui permet d’admirer les falaises de basalte et autres ponts de lave (comptez 1h aller-retour)

Grundarfjörður

Nous continuons notre tour de la péninsule, le temps qui s’est couvert nous empêche d’avoir une vue sur le Snæfellsjökull qui domine la région avec ses 1446m et son sommet recouvert de glace.
Un arrêt a Saxhóll me permet de monter sur un petit dôme volcanique et offre une vue imprenable sur l’extrême ouest de cette péninsule, dégustation de myrtilles en prime.

Un peu plus loin, le jour qui refuse de tomber nous offre un magnifique coucher de soleil dans les nuages.

Enfin arrivé a Grundarfjörður, le camping est divisé en deux partie, la première visible directement sous une immense ligne électrique, heureusement la partie au dessus est nettement plus sympa, il y as même une petite cascade a coté.
Ce soir c’est bolo en mode camping, miam.

Le ciel a nouveau dégagé, décidément le temps change vite ici, nous offre ses étoiles par millions.

Bilan jour 5

  • Distance parcourue : 160km, bitume pour l’essentiel
  • Camping basique et il faut choisir le bon emplacement
  • Mouton check
  • Piaf check

Carte

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *