Roadtrip en Islande #jour 12 : Höfn -> Jökulsárlón -> Fjallsárlón ->Svartifoss ->Vik

Höfn

La petite ville d’Höfn est la porte d’entrée vers la région sud, on y trouve toutes les commodités d’une petite ville islandaise, notamment un supermarché !
La nuit as été pluvieuse ce matin il fait gris, encore un pliage de tente humide, a force on s’habitue !

 

Jökulsárlón

La route une longe la cote sud, a gauche une grande plaine avec la mer au bout, a droite on aperçoit rapidement d’immenses langues glacières qui descendent vers la mer. Celles-ci ne sont que de « petites » parties de l’immense glacier Vatnajökull qui as une surface de 8100Km2 soit la surface de la corse !

Jökulsárlón est, comme son nom l’indique si bien, un immense lagon situé a l’extrémité d’une des langues de glaces. La langue glacière connait des variations de taille importante, ainsi en 870 le glacier faisait 20km de moins en longueur qu’aujourd’hui, en 1900 presque 20km de plus qu’aujourd’hui, la langue de glace arrivait quasiment jusqu’à la mer. Depuis le glacier est en recul ce qui as crée un immense lagon, le plus profond d’Islande avec plus de 200m de profondeur et également l’endroit le plus bas d’Islande (200m sous le niveau de la mer).

On croise ici de drôles de véhicules, une duck car, ça roule et ça flotte aussi !

Le glacier déverse quotidiennement ses icebergs qui glissent lentement vers l’embouchure du lagon puis vers la mer lorsqu’ils sont assez petits pour passer dans le chenal. La glace est parfois bleue, noire ou plus classique blanche

Les glaçons attendent patiemment d’être assez petits pour passer dans le chenal.

Coté mer, la marée redépose les iceberg sur la plage de sable noir créant des effets de lumière et une ambiance sur-réaliste

On as beau être sur la route 1, route principale du pays la très grande majorité des ponts sont a voie unique, celui-ci as déjà le luxe d’être en métal !

Fjallsárlón

Quelques kilomètres plus loin une autre langue de glace donne un autre lagon avec cette fois une eau marron et des montagnes qui se reflètes dans l’eau. Le soleil tente une percée mais se ravise.

Svartifoss

45km plus loin nous arrivons au parc de Skaftafell, un haut lieu de la randonnée en Islande. De très nombreuses randonnées sont possibles d’ici, une bonne partie se font sur une journée complète, nous ferons la classique, très parcourue mais néanmoins très belle randonnée jusqu’à la cascade de Svartifoss.
La cascade tombe dans un canyon de colonnes de basalte d’un bel effet.

Du sommet de la colline la vue sur l’immense plaine qui s’étend jusqu’à la mer est impressionnante, bien plus qu’en photo.

Sur la descente on croise une des premières installations hydroélectriques d’Islande, celle-ci était encore en fonctionnement dans les années 1990.

Quelques autres petites cascades sur le chemin du retour

Vik

Encore 145km de route et nous arrivons a Vik (Vík í Mýrdal) sous la pluie et le vent. Cette petite ville (290 habitants) est la ville la plus au sud d’Islande, l’endroit ou le climat est le plus chaud (température moyenne de 5°) et aussi l’endroit le plus arrosé du pays. Avec 340 jours de temps couvert par an, voire le soleil ici relève du coup de chance !
On trouve malgré tout un emplacement a peu prés abrité du vent pour planter la tente, le camping est bondé, les douches sont gratuites mais sales et en mauvais état.

Bilan jour 12

  • Distance parcourue : 290km
  • Jökulsárlón vraiment magique
  • Première nuit sous la pluie avec grand vent.

Carte

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *