> Pays > Amerique du sud > Colombie > Cartagena de India

Cartagena de India

Après une nouvelle traversée en bateau et un trajet un peu épique en minibus me voila a Cartagene, pas en Espagne mais toujours en Colombie, Cartagena de India de son vrai nom. Je loge a Mama Waldy (dortoir 20000COP, wifi, eau chaude) un hostel sans prétention bien plutôt bien situé.
Le centre ville de Cartagene ressemble a s’y méprendre a une carte postale, tout ce qui est a l’intérieur des murs a été restauré de très belle manière, que ce soit les places, les ruelles ou les maisons peintes de toutes les couleurs la ville mérite qu’on s’y perde quelques heures tant c’est charmant.

Ici j’en profite pour visiter mon premier musée d’or, on parle d’un endroit qui expose des pièces historiques en métal précieux, c’est assez fun de rentrer dans un coffre fort et les pièces présentées, pour l’essentiel de l’art pré-espagnol est plutôt intéressant.
Je tente ma chance au fort qui surplombe la ville, Castillo San Felipe de Barjas est la plus grande forteresse jamais construite par les espagnols (hors Espagne), de l’extérieur l’édifice est particulièrement imposant. Ici on as flairé la bonne affaire, il y as un prix local, 4000COP et un prix touriste a 45000COP (15€), vu mon espagnol je suis vite démasqué en tentant de me faire passer pour un local, par contre hors de question que je paye 12 fois le prix d’entrée au seul titre que je suis étranger, je fais donc demi tour comme bon nombre de touristes dépités.

A la place j’irais au Convento de la Popa, un ancien couvent construit sur une colline, avec le coucher de soleil la vue et vraiment superbe et je ne regrette pas le voyage. A savoir que le seul moyen de s’y rendre est en taxi, a partager avec d’autres backpackers sinon c’est vite assez cher.

Cartagena est certainement la ville et l’endroit le plus touristique que j’ai visité jusque la en Colombie, par rapport a ailleurs c’est relativement cher, surtout les activités, Playa Blanca et volcan de lodo el totuma (un volcan de boue) notamment d’où ma décision de ne pas rester plus de deux jours. Reste de l’autre coté que Cartagena est une des plus belles villes coloniales d’Amérique du sud et que ça vaut définitivement un détour.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *