> Pays > Afrique > Sénégal > Bienvenu au pays de la Teranga !

Bienvenu au pays de la Teranga !

Aujourd’hui débute mon tour du monde, départ pour le Sénégal ! Après quelques heures de vol, arrivée de nuit plutôt mouvementée a Dakar, a la sortie de l’aéroport il y a un bon millier de personnes qui attendent on ne sait pas trop quoi, des chauffeurs de taxi qui vous harcèlent, arriver jusqu’au bureau de change a été un vrai challenge, obligé de jouer des coudes au milieu de la foule pour arriver a l’unique bureau de change, changer 50€ prend une bonne demi heure sans que je comprenne trop pourquoi… les chauffeurs de taxi continuent de me harceler et ils sont franchement lourds ! Finalement je pars avec un, c’est cher, mais je n’ai qu’une seule envie : arriver.

L’hôtel est plutôt sympa, dans un quartier très calme a Yoff, Cité Djili M’baye, les gens sont très cool, je croise Robin un français en stage ici, demain je prendrais le taxi avec lui vu que son boulot est dans la même direction que moi.

Ce matin, debout tôt et départ avec Robin direction la station de taxi, du coup c’est taxi commun, ça coute moins cher qui nous pose a coté du boulot de Robin, le temps de boire un café et je continue a pieds vers le port, a priori ce n’est pas loin. Finalement je marche quand même pas mal avant d’arriver au port mais la visite est plutôt sympa et il ne fait pas trop chaud. Au port je rencontre Papa, 65 ans, deux femmes, 4 enfants et guide sur l’ile de Gorée, il m’explique comment ça fonctionne (le prix est fixe), achète le billet de bateau pour moi, me trouve une boutique pour acheter des cigarettes.
La traversée est finalement super courte, l’ile est juste a coté. Une fois sur place, je me rends compte que Papa n’a peut etre pas menti, il est doyen et chef des guides, il connait tout le monde, surveille ses collègues et m’explique pas mal de choses. 1200 habitants vivent ici, Chrétiens et Musulmans mélangés, presque toutes les maisons sont d’anciennes maisons d’esclaves réaménagées. Une seule persiste en l’état et c’est le gros point de la visite, il faut dire qu’ici pendant plus de 300 ans on a envoyé des esclaves en Amériques. En voyant les cellules ou vivait les esclaves on a du mal a croire qu’ils tenaient a 20 voir 30 la dedans, les pièces sont minuscules et les conditions d’hygiene deplorables ont tué pas mal d’esclaves avant même le départ.
Mais l’ile n’a pas servi qu’a ça, il y a aussi un fort français utilisé pendant un temps comme prison, un canon double de 240mm et un système de télémètre en haut de la colline, ceux-ci n’ont servi qu’une seule fois lors de la seconde guerre mondiale pour couler un bateau Anglais. Le canon est super impressionnant, la bestiole avant quand mème une portée de 14km !!!
La balades est en tout cas très sympa, l’ile est super belle, bon il faut quand même un peu lutter avec les vendeurs mais mon guide me donne des conseil et les bonnes excuses pour m’en séparer !

L’après midi je retrouve Robin et on va sur une autre Ile Ngor, c’est très jolie, il y a quelques boutiques, bars, restaurants et plages, l’occasion de ma première bière au Sénégal !

Un petit mot sur Dakar, c’est la ville du sable, des plages, du vent, des contrastes, ici on croise des 4×4 rutilants et des calèches a cheval, du sable, beaucoup de sable et pas seulement sur les plages, il y en a vraiment partout ! On croise des sénégalais habillé super classe qui marchent dans les rues poussiéreuses, des enfants un peu partout, pas mal de monde qui fait du sport sur la plage… Les transport sont un peu plus compliqué a gérer par contre, de l’hôtel il faut marcher un peu pour trouver des taxis et le retour n’est pas simple vu que les rues n’ont pas de noms. Il faut prendre un “clando” pour se rendre au “garage” pour prendre les bus et taxis communs, il y a au moins 3 types de bus différents, bref au début c’est un peu compliqué pour comprendre comment tout ça fonctionne, heureusement les sénégalais sont très mais alors vraiment très accueillants (Teranga veut dire accueil en Wolof). Pour finir, Dakar change de tout ce que j’ai pu voir jusqu’à présent, mais je m’y sens bien et franchement j’adore l’ambiance.

1 thought on “Bienvenu au pays de la Teranga !”

  1. Nicolasef

    Ah ben voila, avec un peu de retard, je poste mon premier commentaire ! Bref, bon TDM et fais nous rêver !

    A+

    Nico

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *