> Pays > Amerique du sud > Bolivie > Bienvenue dans la jungle

Bienvenue dans la jungle

A Rurrenabaque vous avez le choix entre la jungle ou la pampa (des zone herbeuses humides), la jungle est en principe plus une expérience de vie, on y voit moins d’animaux que dans la pampa, c’est en général plus sportif vu qu’on s’y déplace principalement a pied. Il y a quelques agences qui propose des tours sur le thème survivre dans la jungle, malheureusement rien dans les prochains jours.

Je pars donc pour 4 jours dans la jungle, avec un programme assez sportif puisqu’il est prévu que la deuxième nuit on campe en foret et que le 3eme jour on traverse une zone de jungle montagneuse pour rejoindre une autre rivière et un autre campement d’où le bateau viendra nous chercher le dernier jour.

Jour 1
Tout commence donc par 3h de pirogue a moteur pour remonter la rivière, a cette saison l’eau est basse et il est parfois nécessaire de descendre du bateau pour qu’il passe sur les rocher, tout le monde descend sauf les touristes/clients.

Nous arrivons ensuite au campement de Max Aventures, il y a quelques cabanes dans la foret aménagées avec des lits. Trois personnes repartent aujourd’hui avec la bateau sur lequel nous sommes venus, ils ont quelques piqûres d’insectes et sont visiblement assez contents de leur séjour.

Après le déjeuner nous partons explorer les environs du camps avec notre guide, la foret n’est pas aussi dense que ce que je m’attendais et on voit plutôt bien les environs, la foret et quadrillée de canaux qui a cette époque de l’année sont plutôt des marres boueuses qu’il faut traverser souvent sur des troncs d’arbres et ça ne donne vraiment pas envie de tomber dedans. On verra quelques sanglier, on en entendra surtout beaucoup, ils deviennent nerveux quand ils sentent l’odeur humaine et se mettent a crier. Après avoir cherché un bon quart d’heure sous les feuilles notre guide trouve une petite tortue.

Au retour notre guide nous montre une tarentule qui doit faire entre 15 et 20cm mais c’est un peu de la triche elle vit sous les racines d’un arbre dans lequel une des cabanes est construite.

Ce soir nous ne sommes plus que 3 au campement.

 

Jour 2
Ce matin il y a manifestement un changement de programme, on pars directement pour l’autre rivière, ou alors on remonte juste la rivière actuelle, ou alors encore autre chose, c’est plus que confus, toujours est-il qu’il va falloir marcher avec le gros sac a dos chargé de mes affaires, de plusieurs litres d’eau et plusieurs kilos de nourriture.
A 9h du matin nous sommes lancé dans la foret, avec la chaleur et l’humidité je suis vite trempé de transpiration, il faut parfois se frayer un passage dans la végétation, notre guide essaye de trouver des animaux, sans trop de succès mais après 3h on arrive enfin a une aire de camping ou on installe le camps et coupe du bois pour le feux.

Je pars aussi en mission pour trouver de fines tiges de bois qui serviront pour faire des brochettes.

Cet après midi on pars explorer les environs, mais a part encore quelques sangliers on ne voit rien et on fait surtout de la marche forcée dans la foret et c’est assez épuisant.
Après le dîner nous repartons marcher dans la nuit a la recherche des animaux nocturnes, on trouvera a grand peine deux petits crocodiles dans une marre mais il sont vraiment loin et difficile a prendre en photo.

 

Jour 3
Aujourd’hui encore une surprise puisque je comprends assez vite qu’en fait on retourne au camps ou nous sommes arrivé, juste par un autre chemin un peu plus court. Vu qu’on as pas mal mangé et que j’ai bu presque toute mon eau le sac est substantiellement plus léger, n’empêche que ça transpire quand même !
A 11h nous sommes de retour a notre point de départ, on se ré-installe et après un bon bain dans la rivière et une sieste, en fin d’après midi on prend la pirogue pour remonter la rivière et explorer une zone sois disant riche en crocodiles, capibarras et autres animaux. Au final, 0 crocodiles, 2 capibarras qui ont traversé la rivière sur le retour, 0 autres animaux.

Jour 4
Ce matin devrait être un grand jour, mais après les 3 premiers jours très décevants je me méfie…. on traverse la rivière en pirogue et on marche ensuite sur la berge, notre guide trouve plusieurs crocodiles dans les marres des environs puis après un peu de marche on arrive au pied de la falaise et on comprend d’où viennent les bruits qu’on entends depuis un bon bout de temps : des colonies de perroquets vivent dans la falaise et ce sont des animaux plutôt bruyants !

Les perroquets sont vraiment superbes surtout quand ils volent. En marchant un peu plus on arrive en haut de la falaise par un passage assez raide, d’en haut c’est encore plus impressionnant.

C’est la première fois depuis 3 jours que j’ai l’impression que le guide sait ce qu’il fait, il sait ou regarder et ou trouver les animaux.

 

De manière globale ces 4 jours sont une vraie déception, j’ai payé nettement plus cher pour rajouter un jour de plus et faire quelque chose qui était sensé être une expérience différente. Au final notre guide n’était clairement pas a la hauteur, s’il a su trouver des animaux le dernier jour c’est certainement qu’il connaît le coins par cœur, ailleurs il s’est montré bien incapable de quoi que ce soit. Même la plante qui colore la peau en violet (pas mal de monde revient avec des doigts violet de la jungle) il n’as pas sur la trouver. Pas la moindre explication sur les plantes ni sur la culture des indiens qui vivent ici. Par ailleurs le programme particulièrement intéressant qui m’as été vendu est très loin de ce qui a été réalisé je déconseille donc totalement Max Aventure. A savoir qu’après discussion avec d’autres personnes ce genre de choses semble être un problème récurrent avec pas mal d’agences.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *