> Pays > Afrique > Afrique du sud > Cape Town

Cape Town

Après une nuit de bus et avoir manqué de me faire voler mon sac des la sortie du bus (heureusement le sac fait 18kg!) me voilà arrivé a Capetown (le Cap), deuxième plus grande ville du pays, surtout connue pour sa qualité de vie et sa culture.

Je loge sur Long Street, c’est un peu ici que tout se passe, je suis donc a coté, le gros inconvénient c’est que l’endroit est très bruyant jusque 3h ou 4h du matin et ici on fait la fête tous les jours !

La ville est vraiment très jolie, dominée par l’imposante Table montain et entourée de mer, il y a des maisons et immeubles de toutes les couleurs, beaucoup de bâtiments ont gardé le style colonial anglais. Si on se sent clairement plus en sécurité ici qu’a Jo’Burg il faut rester sur ses gardes, notamment le soir, si Long street attire les fêtards elle attire aussi toute une population de vendeurs de drogues, voleurs a la tire etc. La règle qui s’applique ici, comme partout ailleurs en Afrique du sud c’est sortir sans ses papiers, sans téléphone (c’est ce qui est volé le plus souvent), sans appareil photo et en prenant juste l’argent dont on va avoir besoin.

Aujourd’hui je pars a la visite de la péninsule du Cap, après une bonne demi heure de route sinueuse le long de la coté, le premier arrêt est a Simons town d’où un bateau m’emmène voir les phoques a fourrure et les otaries qui vivent par centaines sur un îlot protégé au large et profite des eaux froides et poissonneuses. Je continue ensuite vers Cape Point, autrefois le point le plus au sud du continent africain avant qu’on se rende compte que le point le plus au sud est le cap de bonne espérance, a même pas 1km de la. La balade jusqu’au phare et la vue depuis la haut est vraiment impressionnante, le vent ici la réputation de souffler 365jours par an et aujourd’hui ne démérite pas !

Dans l’après midi je vais également voir les pingouins, oui il y a des pingouins ici au minimum en hivers mais certains restent toute l’année. L’endroit est entouré d’une forte odeur de poisson, des passerelles permettent de se rendre sur la plage ou vive les animaux qui sont franchement fun a regarder, entre la démarche dandinante et le surf sur les vagues lorsqu’ils sortent de l’eau tout le monde rigole au moins une fois !

Vu le grand beau temps aujourd’hui, c’est décidé je m’attaque a la Table Montain, une grosse barre rocheuse qui barre la route au sud de la ville. Je pars avec Bob un Californien rencontré ici, on par directement de l’auberge de jeunesse ce qui va nous rajouter une petite heure de marche supplémentaire. On choisira l’option facile, vu que j’ai quelques doutes sur la peur (ou pas) du vide de mon partenaire, il faut compter deux bonne heures a la montée, le chemin est bien aménagé mais c’est raide et donc presque exclusivement un escalier construit dans la roche.
Ici c’est le monde du fynbosh, traduction approximative de « thin bush », un écosystème assez unique, fragile et très diversifié de petites plantes et buissons qui s’ils n’ont généralement pas d’épines ont des feuilles très petites (d’où le nom) voir des écailles. On dénombre plus de 1200 espèces végétales ici, plus que dans toute l’Angleterre ! Il faut également savoir que bon nombre de nos plantes d’ornement viennent d’ici, le plus connu étant le Géranium qui pousse ici a l’état sauvage. Un gros effort a été entrepris pour supprimer l’invasion des plantes importées, notamment du bassin méditerranéen et de Californie afin de garder cet écosystème aussi intact que possible, la complexité de cet écosystème est encore étudiée aujourd’hui et on continue d’y faire des découvertes.

Capetown c’est aussi la fête, ici vous trouverez tout pour vous satisfaire, si la ville est relativement connue pour le Jazz, on y trouve des bars et boites avec tout les styles de musique imaginable, des concerts improvisés ou non et toujours une grosse ambiance. Ce soir c’est un peu différent j’ai fait connaissance avec un groupe de sud africains en week end ici ainsi que je Juliet, une anglaise qui vit et travaille a Port Elisabeth. Après un bon repas chez Mama Africa (un très bon restaurant sur long street) je pars avec toute l’équipe en soirée et je me retrouve en boite dans un township, j’avoue pas super rassuré vu qu’on est juste 2 blancs (Juliet et moi) mais les sud africains qui sont avec nous font particulièrement attention a nous donc tout se passe bien. L’endroit est bondé, passe de la musique africaine dans un vieux sound system, ici on commande les boissons par sceau entier : un seau rempli de glace et de bouteilles qu’on pose au sol au milieu du groupe. On danse…. oui oui même moi, du moins j’essaye et je fais rigoler un peu tout le monde mais le ridicule ne tue pas. Retour sur long street au petit matin après une soirée mémorable.

Capetown c’est culturellement et visuellement un endroit très sympa, il y a beaucoup de choses a faire ici et vous risquez de rester plus longtemps que prévu, ne serais-ce que pour profiter de l’ambiance !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *