> Pays > Asie > Thailande 2014 > Chiang Mai

Chiang Mai

Arrivée a Chiang Mai sans encombre, nous montons a 3 plus les bagages sur un tuk tuk, ça tient au millimètre prés mais pour rejoindre notre guesthouse ça ira ! Nous avons croisé en route quelques prémices de la fête qui s’annonce, le bus a été copieusement arrosé a plusieurs reprise, par chance nous échappons a l’eau dans le tuk tuk.
Notre GuestHouse est en zone “neutre”, a 100m du centre de la vieille ville ou un marché géant est installé. Ici les activités seront assez limitées, la plupart des thaïlandais s’arrentent de travailler pour les 3 jours de fête a venir, nous reservons tout de meme un cours de cuisine pour l’après midi le lendemain.

Aujourd’hui c’est donc le premier jour du nouvel an Thai, première action : acheter une pochette étanche pour nos affaires, second action : acheter un gros pistolet a eau pour pouvoir se défendre. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire on finit trempé, il y a des bacs d’eau un peu partout, tout le monde est dans la rue avec pour seul objectif d’arroser tout ceux qui passent, qu’ils soient a pied, en moto, en tuk tuk ou en voiture, l’ambiance est assez surréaliste, tout le monde a le sourire et rigole, même les gendarmes se font copieusement arroser sans broncher ! Après un détour pour prendre une douche et enfiler des affaires sèches c’est l’heure du cours de cuisine… et certains sont surpris de nous voir arriver sec ! Et ça ne durera pas longtemps vu que la première chose au programme est une sortie au marché du coin, 100m plus loin nous sommes a nouveau trempés et sans compter la grosse averse sur le chemin du retour… c’est la fête de l’eau et rester sec n’est pas vraiment possible ! Le cours sera très intéressant et nous cuisinons des plats différents que nous mangeons au fur et mesure, une bonne experience.

Nous passons encore deux jours ici, a se balader et faire la fête, c’est aussi l’occasion de quelques achats de souvenir, Chiang Mai est en effet réputé pour son artisanat et je ne pense pas qu’on trouvera les mêmes choses dans la suite de notre voyage. Je finis le dernier soir dans une boite avec un espagnol et des thaïlandais, grosse soirée mousse, gros délire mais mauvaise idée vu que le lendemain je me réveille avec des démangeaisons partout et la peau rouge écarlate par endroit.

Pas de photos ici, l’ambiance était bien trop humide pour risquer de sortir l’appareil photo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *