> Pays > Asie > Indonesie > Comment larguer 4 polonais et un français ?

Comment larguer 4 polonais et un français ?

Je vous ai déjà parlé de mes amis polonais et français rencontré dans le train entre Jogja et Banuywangi.
Après la quasi nuit blanche (j’ai dormi moins d’une heure) passée sur le volcan Ijen, la visite d’une plantation de café sans intérêt… oui le café ça pousse sur des plantes ! Et la visite de cascades sans grand intérêt, surtout a 9h du matin avec surtout faim et envie de dormir, je dois partir la même journée direction Bali ou mon équipe de choc se rend également.
Mon « amis » polonais a tout planifié, tout chronométré, 1h de sommeil a l’hôtel, 1h pour faire ses affaires, départ a 12h pile avec le propriétaire qui accepte de nous emmener gratuitement au port.
Ça commence mal a midi… le propriétaire lui il mange ce qui semble assez normal et nous demande 1/2h de rab ce qui a le dont d’énerver mon ami qui enchaînera deux Bintang supplémentaires dans le délais.
Si la traversée se passe a peu prés sans problème arrivé a Gilimanuk la gare routière est pour le moins déserte, quelques Bemos rien de plus et rejoindre Ubud comme mon « ami » l’avaient très habilement planifié semble compliqué sinon impossible en transport en commun. Il y en as un qui est a la limite de la crise de nerf au milieu de la gare routière, en plus d’être passablement bourré, ce qui au mieux fait sourire les Balinais !
Je décide qu’il est temps de fausser compagnie a mes acolytes, je demande rapidement quel est le prochain bus qui part pour un endroit sympa : Lovina, dans 5 minutes, vendu !

Pour une fois je n’échange pas de facebook comme il est d’usage, je ne laisse pas de carte de visite, je souhaite juste bonne chance au français qui préfère rester avec eux.
Si au cours de mon voyage j’ai surtout rencontré des gens sympa, il arrive également qu’on ait une envie très pressante de se séparer de certains voyageurs !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *