> Pays > Amerique du sud > Bolivie > Copacabana

Copacabana

Après une nuit de bus sois disant direct de Cusco jusque Copacabana, la réalité c’est qu’on me jette du bus a 6h du matin a un croisement de route au milieu de nulle part, je mets bien 10minutes a comprendre qu’un taxi inclus dans le billet m’attends ici pour parcourir les derniers km jusqu’à la frontière. On fait un stop pour changer ce qui me reste de Soles en Bolivianos et on arrive a Kasani la ville frontière. Ici c’est plutôt le bordel, le taxi arrive difficilement a se faufiler jusqu’à la rue principale en faisant quelques détours puis me laisse la, la suite se fait a pied… Si on n’y prête pas attention on peut facilement rater le bâtiment du poste frontière péruvien ou il faut obtenir son tampon de sortie et c’est a peu prés la même chose coté bolivien, on rempli un formulaire et on as automatiquement 30 jours de visa. La frontière est ouverte, il n’y as pas de barrière ni de cordon de police, les gens circulent librement dans l’immense marché qui s’étend de part et d’autre. A partir de la un taxi me fera parcourir les derniers km jusque Copacabana.

Copacabana c’est une jolie petite ville au bord du Lac Titicaca, je loge a l’hôtel Emperador, un peu a l’écart du centre, propre et très abordable (25bs/nuit). La grande église blanche qui trône au milieu de la ville a quelques particularités, l’apparence extérieure est assez classique, par contre l’entrée principale donne au milieu de la nef et non au fond comme dans les autres églises, autre particularité, une chapelle cachée dans le bâtiment abrite une vierge noire. Enfin dernier fait marquant, ici on bénit les voitures lors d’une cérémonie qui a lieu a peu prés tous les jours.


Deux points de vue permettent d’admirer la ville, le premier est l’observatoire inca ou ce qu’il en reste, situé sur la colline, il faut une bonne demi heure de marche pour l’atteindre, de la on peut encore monter facilement jusqu’en haut de la colline ou la vue est vraiment superbe. L’autre point de vue consiste a monter au chemin de croix sur une autre colline, l’endroit est réputé et a juste titre pour le coucher de soleil, redescendez avant la nuit ou prenez une lampe de poche l’endroit n’est pas éclairé.

Aujourd’hui bizarrement la ville est déserte et je comprends assez vite la raison de la cohue a Kasani, il y a un festival qui est organisé dans la ville, l’occasion d’aller jeter un œil aux fêtes boliviennes, l’attraction principale ce sont les groupes de danseurs et les fanfares qui défilent dans toute la ville, les costumes sont vraiment superbes.

Au final Copacabana, le lac Titicaca et l’Isla del sol valent vraiment la visite, c’est certainement bien moins touristique que coté péruvien mais ce n’est pas un mal. Le lac est vraiment immense et ressemble plus a une mer qu’a un lac, d’ici on ne voit qu’une petite partie de la plus grande étendue d’eau d’altitude au monde qui fait au final la taille d’un grand département français !
N’oubliez pas qu’ici on est a 3800m d’altitude, si la journée il fait chaud et que le soleil tape incroyablement fort (attention aux coups de soleil), les nuits sont glaciales et l’altitude rends les efforts importants pénibles, même lorsqu’on est acclimaté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *