> Pays > Asie > Indonesie > Kuta Lombok

Kuta Lombok

Cette fois je me rends sur l’île de Lombok, au sud dans un endroit dénommé Kuta Lombok, a ne pas confondre avec le quartier touristique de Kuta sur Bali car cela n’as pas grand chose a voir.
Le premier est une petit repaire calme et pas trop touristique ou viennent surtout des surfeurs, l’autre est une sorte de Phuket a la mode balinaise.
Ici je loge chez Anda Bungalow, il suffit de traverser la route pour se rendre sur la plage, les bengalows en béton sont pas forcement très récents mais propres, fonctionnels, pas trop cher (120 000 IDR) et surtout c’est très bien situé.

Ici sans louer de moto, point de salut, les taxis sont assez rare et cher, comme sur Bali il n’y as pas de transports en commun, me voilà donc équipé de mon fier destrier, un Honda 125, prêt a affronter les routes.
Kuta Lombok c’est surtout réputé pour le surf, avec plusieurs spots superbes dans les environs, mais même pour des non surfeurs comme moi il y as de quoi faire.

La cote est constituée de baies toutes plus belles que les autres, l’accès se fait le plus souvent depuis la route principale en empruntant un chemin, souvent assez mauvais, on croise des villages ou les femmes réduisent des pierres en poussière, l’exploitation (illégale) des gisements d’or continue ici de manière discrète.

Je poursuis ma route jusque pink beach, si l’essentiel de la route est très bonne, les 10 derniers km sont un enfer ! Et on arrive effectivement sur une plage rose !

L’endroit pourrait être sublime s’il n’était pas couvert de plastique, sur la plage et dans l’eau. Sauf a marée haute, impossible de se baigner ici, le corail affleure a marée basse.

Au delà des plages je passe aussi une journée plutôt humide en direction de l’intérieur des terres pour visiter deux cascades Benang Kelampu et Benang Stokal, ici j’aurais encore droit a une arnaque dont seuls les indonésiens ont le secret. Ticket d’entrée pour les indonésiens : 5 000 IDR pour les étrangers 150 000IDR + 50 000IDR pour un guide OBLIGATOIRE, soit 40 fois plus cher lorsqu’on est étranger ! Comme il est hors de question que je paye un prix pareil et que je n’ai pas vraiment envie d’avoir fait 1h30 de moto pour rien j’y vais sans payer et leur dit d’appeler la police si cela leur pose problème… Évidement ça en dérange certains mais ils deviennent tout d’un coup prêt a négocier un prix raisonnable, au final je paye 20 000 IDR ce qui est déjà mieux et sans guide qui n’est absolument pas nécessaire, les aces aux cascades sont évidents. Benang Stokal c’est deux cascades pas très hautes, l’endroit n’est pas magique mais c’est a 5min a pied du parking.

Pour Benang Kelampu il faut reprendre la moto et grimper le chemin raide qui mène dans la montagne jusqu’à un autre parking d’où on peut descendre a pied jusqu’aux cascades. Ici l’eau descend a travers la végétation en une multitudes de cascades, une piscine a été aménagée au pieds des chutes, les indonésiens viennent ici se rafraîchir dans l’eau claire.

Kuta Lombok c’est vraiment un petit coin de paradis, pour l’instant assez préservé du tourisme de masse (quelque chose me dit que ça ne vas pas durer), les plages sont vraiment superbes, comme les paysages environnants. Le petit village de Kuta bien que touristique a su préserver une ambiance relax et bon enfant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *