> Pays > Asie > Malaisie > Penang

Penang

Après 4 jours a Singapour j’ai pris le billet d’avion le moins cher (j’en avais besoin pour rentrer sur le territoire de Singapour même s’il ne m’a finalement pas été demandé) qui m’emmène directement a Penang pour accrochez vous bien : 17€ bagages compris, certainement le vol le moins cher de toute ma vie !

eux heure de vol plus tard me voilà donc a la nuit tombée sur l’île de Penang a la nuit tombée, un petit trajet en bus me dépose au centre historique de Georgetown. Je galère un peu pour trouver ma guesthouse, je fais la rencontre d’un français qui vit ici depuis quelques mois, l’occasion de boire un verre et de discuter, minuit approchant je repars dans les ruelles pour finalement trouver l’endroit convoité. Me.N.u café comme son nom l’indique, c’est une guesthouse dans le centre historique, vu que tout le centre ville est classé au patrimoine de l’unesco peu de choses peuvent être modifiées dans les bâtiments, c’est donc plutôt basique mais loger dans une ancienne maison coloniale a son charme.

Penang de part sa situation idéale a toujours été un lieu d’échange et de commerce, en 1786 l’île devient un important comptoir anglais rattaché a la compagnie des indes mais les chinois étaient présent sur l’île bien avant, encore aujourd’hui la majorité de la population est chinoise et une organisation en « clans » comprendre grandes familles de commerçants chinois persiste.

Si le commerce est aujourd’hui bien moins important que par le passé, l’île a su garder son coté indépendant et multi-culturel avec de grandes communautés chinoises, indiennes, malaise et européenne, un certain art de vivre et une certaine liberté par rapport au continent.

L’attraction principale ici c’est le centre ville de georgetown, avec ses ruelles commerçantes bordées de maisons coloniales

ses temples

et mosquées au détours de rues,

les « tags » et autres réalisations artistiques un peu partout,

les maisons de clan qu’il faut comprendre comme des lieux de réunion de ceux-ci, les plus riches ont même leur propre temple, quelques musées originaux, celui du jouet (on peut jouer avec certains) et celui de la photo ou on apprend notamment que la photo 3D ne date pas d’hier valent vraiment le détour.

La ville est également très réputée pour sa culture culinaire, que cela soit la street food, les restaurants, reggae bars et autres ici le choix est pléthorique, la cuisine mélange de manière savante les influences indiennes, chinoises, malaises, thai et parfois européennes pour créer quelque chose d’assez unique.

Je profite également de ma visite pour visiter le village sur l’eau qui borde la ville, il s’agit d’un village traditionnel de maisons de bois construit sur pilotis.

Je ferais également une rando éprouvante pour monter sur Penang Hill, la montagne qui surplombe Georgetown, si la rando est belle, le seul intérêt du sommet est la vue qui avec le temps brumeux actuel n’est pas énorme. En route je manque a plusieurs reprises de me faire attaquer par les singes.

Penang aussi surnommée perle de l’orient mérite bien sa réputation, l’endroit est vraiment tres plaisant, ma visite de la Malaisie commence sous de bonne augures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *