> Pays > Afrique > Sénégal > Saint Louis – Tambacounda : la grande épopée !

Saint Louis – Tambacounda : la grande épopée !

La suite de mon itinéraire n’étant pas très clair, je voudrais aller a Touba visiter la mosquée mais on ne peut y dormir, faire Touba puis finir a Kaolak semble risqué en termes de timing… Du coup je pars vers Kaolak avec l’idée de voir sur place. Après 5h de route dont une partie de piste me voilà a Kaolak, la chaleur est insoutenable, on me saute dessus avant même que j’ai posé un pieds hors du 7 places, ça commence mal ! C’est trop tard pour aller a Touba (3h de route au moins) par contre on me dit que Tambacounda c’est pas loin et plus rapide en bus, on me colle dans un bus, monte mes bagages sur le toit, visiblement ça parlemente a mon sujet, il y a comme de la tension mais comme ça ne parle que Wolof et que personne ne veut m’expliquer je ne comprends pas trop ce qui se passe, on descend mes bagage du bus, avant de les remonter, puis on les redescend a nouveau et on me mets dans un autre bus. Je pars enfin, dans un bus bondé et avec la chaleur c’est tout sauf agréable !
Après quelques heures de routes, le bus s’arrête dans un village, pneu crevé, il faudra deux bonnes heures pour le réparer sur place au bout d’un moment je discute avec les gens et clairement Tambacounda c’est encore loin, manifestement je n’arriverais pas avant la nuit !
Nouveau rebondissement, le bus tombe en panne pour de bon, heureusement on arrive jusqu’à un village, je reprends un bus encore plus pourris que le précédent et je commence a être un peu inquiet, il fait déjà nuit et on est loin d’être arrivé !
Finalement arrivée a Tambacounda vers minuit, je trouve mon hôtel : Bloc Gadec, c’est propre, pas trop cher, ma chambre n’as pas de fenêtre mais ce n’est pas grave.
Devant l’hôtel j’échange une cigarette avec un gardien lourdement armé qui me soutient pourtant que l’endroit est sur et m’indique même un endroit pas loin ou boire une bière. La bière me redonne un peu de sourire après cette journée un peu folle et surtout très chaude, même a minuit il fait encore pas loin de 30°. Demain ça continue en direction de Kedougou ou je vais essayer d’aller a la rencontre des peuples Bassaris et Bessediks.

3 thoughts on “Saint Louis – Tambacounda : la grande épopée !”

  1. Guillaume

    Un vrai plaisir de suivre tes pérégrinations en Afrique! Ca a l’air tellement dépaysant..
    Continue de nous régaler avec tes récits!

  2. Patrick

    Je confirme c’est très dépaysant par rapport a tout ce que j’avais vu jusqu’ici, et également très différent de ce que l’on pourrait en imaginer.

  3. Ils s’engueulent pas à ton sujet, il se partage l’argent que tu as payé en plus pour le bus par rapport au vrai prix… ça s’appelle une commission. c’est comme quand tu payes un site internet pour faire du covoiturage par exemple, mais en moins moderne :p

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *