> Pays > Amerique du sud > Chili > Salar de Tara

Salar de Tara

Venant d’Uyuni j’ai longtemps hésité a visiter un autre salar, celui d’Atacama, on en voit le début depuis San Pedro a l’air très ressemblant a celui d’Uyuni mais plusieurs personnes me parle du Salar de Tara comme quelque chose de différent.

Le salar de tara est situé dans le cratère du super volcan du même nom, imaginez un cratère de plus de 30km de large et 60 de long, il n’existe que 3 ou 4 structures volcaniques de cette envergure dans le monde. On commence par monter a presque 5000m sur le bord du cratère, de la on as un aperçu de la taille gigantesque de celui-ci, difficile au début d’imaginer qu’il s’agit d’un seul et unique cratère.


L’intérieur a été en partie comblé par des cendres et on aperçoit des dômes magmatiques également.
En descendant dans le cratère on s’arrête régulièrement pour admirer les structures rocheuses toutes plus bizarres les unes que les autres, il y a des colonnes immenses, des roches colorées, des champs de pierres plates, l’érosion et certains phénomènes géologiques encore mal expliqués (il existe plusieurs théories concurrentes) ont ici eut de l’imagination pour créer un monde désertique, varié et sublime.

En fin de matinée on arrive au salar proprement parler, si une partie est effectivement une étendue salée et blanche, le salar reste alimenté en permanence par des sources chaudes (tièdes), une partie est donc une lagune avec quelques flamands roses, on s’arrête ici pour déjeuner avant de prendre le chemin du retour.

De cette visite, le plus intéressant ce n’est finalement pas le salar en lui même, plutôt la visite du volcan et des formations rocheuses et je confirme ça n’a rien a voir avec Uyuni, même si certains dirons que les paysages se ressemblent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *