> Pays > Amerique du sud > Colombie > San Cipriano

San Cipriano

Ce matin je pars direction le pacifique, dans un endroit un peu mystérieux et hors des sentiers battus : San Cipriano, l’endroit a de quoi faire rêver : une communauté installée dans un bout de jungle accessible uniquement via un chemin de fer et un environnement préservé.

Apres 3h de trajet sur une route sinueuse le bus nous dépose a un croisement, lieu dit Cordoba, de la il faut descendre dans le village jusqu’à la voie ferrée ou un moyen de transport original permet de rejoindre San Cipriano. Oui c’est bien une moto qui roule sur des rails et ça décoiffe !

Apres 20 minutes de trajet on arrive dans le petit village de San Cipriano, pas grand chose qu’une rue bordée de maison, quelques hostels très basiques (10000COP/nuit), quelques boutiques et de la musique un peu partout. Je retrouve l’ambiance de la jungle, même si il fait déjà presque nuit la chaleur et surtout l’humidité sont écrasantes, les gens sont super cool, tout le monde dit bonjour, il y as des enfants un peu partout, d’une certaine façon ça me rappelle certains endroits d’Afrique !

La nuit n’as pas été super reposante, entre la chaleur et le ventilateur qui fait un bruit infernal mais ce matin on pas quand même se balader dans la foret. A ma grande surprise c’est plutôt bien aménagé avec un large chemin et des indications pour trouver les trous d’eau ou on peut se baigner dans l’eau super claire de la rivière.

Un peu plus loin on croise aussi des cascades dans la foret.

En continuant jusqu’au bout du chemin on arrive jusqu’à un captage d’eau, a priori il y a une cascade un peu plus loin mais on nous refuse l’entrée, apparemment la visite ne se fait qu’avec un guide. Quoi qu’il en soit il est déjà le début d’après midi et le ciel devient tout d’un coup très menaçant et l’orage ne nous rate pas, par chance on arrive a se réfugier dans une maison abandonnée car dehors c’est un vrai déluge !

Sur le chemin du retour, la rivière a l’eau si claire se matin a franchement changée de couleur et de taille !

San Cipriano c’est un détour charmant auprès d’une communauté afro-colombienne adorable, probablement l’un des moyens de transport des plus originaux que j’ai connu et les alentours valent vraiment le détour.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *