> Pays > Afrique > Madagascar > Tsingy de Bemaraha

Tsingy de Bemaraha

Aujourd’hui une petite journée nous attends puisqu’il s’agit de rallier Bekopaka, camp de base des Tsingy par la piste, on peut donc dormir un peu, faire quelques achats et visiter Belo sur Tsibihinia, c’est dimanche, jour de messe, on entre brièvement dans une église totalement bondée, ça crée un peu l’émeute avec les gens qui nous regardent et surtout les enfants qui veulent aux choix, une photo, un stylo, des bonbons, de l’argent…

La piste ça a cela de désagréable que même dans un 4×4 confortable on se fait quand même ballotter dans tous les sens, après un nouveau bac nous voilà enfin a Bekopaka. Ici il y a un petit village et des hôtels pour touriste de confort variable, c’est assez vide, il faut dire on est un peu hors saison et si les Tsing sont une des grandes attractions de Madagascar, les difficultés d’accès doivent en refroidir quelques-uns ! Avant la tombée de la nuit on visitera le village, notamment l’école dans un état de délabrement impressionnant, si les bâtiments n’ont depuis longtemps plus de porte, certains n’ont même plus de toit ! Dans le village on joue a la pétanque, un sport national a Madagascar, Rodrigo nous achète des fruits bizarre, il s’agit d’une sphère parfaite, dure comme du bois. Il faut frapper le fruit sur une pierre pour casser la peau externe, a l’intérieur il y a une chair brune avec des pépins, le goût est acide et se rapproche du fruit de la passion.

Ce matin nous nous levons tôt pour essayer d’être les premiers aux Tsingy, les 17km qui nous séparent du site sont une très mauvaise piste ou il est difficile de circuler même en 4×4, il nous faudra plus d’une heure pour les parcourir ! On pars ensuite a pieds, dans la foret ou on commence a voir des rochers de calcaire découpé, puis on aperçoit les premiers Tsingy a proprement parler, par le bas, ils font ici une quarantaine de mètres de haut.

Les Tsingy sont une formation de calcaire assez unique, il s’agit d’un calcaire marin très ancien remonté a la surface, au fil de millions d’années l’érosion a découpé le calcaire en étroits et profonds canyons, arrêtes effilées et coupantes, grottes, s’il y a de l’eau et/ou de la végétation au fond de certains canyon il n’y a quasiment aucune vie en haut. Même si on n’en verra qu’un tout petit bout cette formation rocheuse fait 50km de large sur pas loin de 250km de long !

Le parcours circule d’abord en bas des tsingy puis remonte via un itinaire equipé qui ressemble parfois a de la via ferrata jusqu’à une grande grotte pour finir en haut des tsingh d’où on peut un peu mieux se rendre compte de l’immensité et la particularité de cette formation. Toute la surface est parcourue d’arêtes coupantes et de creux, sans l’équipement installé a certains endroits il serait certainement difficile voir impossible de se déplacer sur cette surface très irrégulière.

Sur le retour on apercevra quelques Sifaka, grand lémuriens blanc du plus bel effet.

L’après midi c’est au tour des « petits » Tsingy, l’endroit fait partie de la même formation rocheuse juste qu’ici la hauteur ne dépasse pas 15m, le parcours s’il est facile et relativement court (2h) n’est pas dénué d’intérêt, on peut circuler dans le dédale de canyons, puis monter au sommet, j’irais même jusqu’à marcher sur les tsingy, en fait une fois au dessus on trouve quelques trous et replats ou poser les pieds reste qu’on ne peut s’appuyer nulle part et que je préfère pas imaginer les coupures en cas de gamelle. Au passage je valide, les tsingy ça se parcours aussi en five fingers !

Pour conclure, malgré leur difficulté d’accès (au minimum une journée de piste depuis Morondava) les Tsingy sont c’est certain un endroit assez unique en son genre et la beauté des lieux ne laisse pas indifférent. L’endroit ferait par ailleurs un site d’escalade complètement dément mais a priori c’est fahdt (tabou), il y aurait cependant des endroits hors du parc national ou il serait possible de grimper mais les infos la dessus sont pour ainsi dire introuvables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *