> Pays > Amerique du sud > Chili > Valle de la Muerte et Valle de la Luna

Valle de la Muerte et Valle de la Luna

Mon premier jour a San Pedro sera sportif, avec deux acolytes nous partons en VTT dans les environs, on nous fournit des chambres a air de rechange, une pompe et on nous conseille vivement de prendre beaucoup d’eau et de la nourriture… pas super rassurant !

On commence donc par la vallée de la mort aussi appelée vallée de mars, l’entrée de la vallée se situe juste a la sortie du village et on prends rapidement une piste qui serpente au milieu formations rocheuses aux formes étranges. Ici tout est rouge/orange, la roche n’est pas vraiment solide et se transforme en sable et en fine poussière des qu’on la touche et on trouve des cristaux et couches de sel un peu partout. On est en fait ici dans la cordillère de Sal (cordillère de sel), un ancien salar qui a été érodé par l’eau, vu ce qu’il pleut ici ça a du prendre un temps fou, cela a crée les vallées, canyons et formations qu’on visite aujourd’hui.


La piste est tantôt lisse tantôt recouverte de sable dans lequel il est difficile de rouler, après une petite montée la piste devient carrément recouverte de sable, on sera obligé de pousser sur 500m pour retrouver une piste praticable. La piste arrive ensuite a un col d’où il est possible de monter jusqu’à un point de vue. De la la vue est impressionnante, on se rend un peu plus compte de la taille du canyon, des différentes couches de roches et du travail de l’érosion.

En retraversant la grande route on arrive a un view point, une cabane et un chemin aménage qui donne une vue sur le salar de Atacama et une partie de la vallée de la Lune, il est tout juste midi et j’ai quasiment fini les 2l d’eau que j’ai avec moi ! On fera une pause ici pour manger et on retourne rapidement en ville chercher de l’eau et surtout une nouvelle chambre a air vu que quelqu’un a crevé et qu’on vient de se rendre compte que sur 3 chambres a air 2 étaient impossible a gonfler…

La vallée de la lune c’est un peu plus loin, ça commence par 12km de route, c’est plat mais avec le fort vent de face c’est un peu galère. Après s’être acquitté du droit d’entrée on continue sur une route pas trop mauvaise mais toujours a contre vent jusqu’à un petit parking, notre premier arrêt. De la on marche un peu dans ce qui est le lit d’une rivière asséchée avant de rentrer dans un étroit passage dans la montagne, c’est un étroit canyon, parfois même des grottes. Les parois sont faites d’un mélange de sable, de poussière et surtout de dépôts minéraux parfois cristallisés, c’est de toute beauté et surtout impressionnant.


Après une montée en vélo sur la piste sableuse on arrive a la dune, nous n’irons pas plus loin pour aujourd’hui vu qu’il commence a être tard et on montera en haut de la dune pour voir le coucher du soleil. D’en haut on a un super aperçu des lieux et on comprends mieux pourquoi ça s’appelle vallée de la lune, le paysage est vraiment lunaire, avec des dépôts minéraux un peu partout.

On rentrera de nuit, a la lumière de la frontale jusqu’à San Pedro, c’est un peu dangereux mais on est pas vraiment les seuls a avoir été pris par la nuit !

En vélo c’est une super balade a faire, il faut prendre un maximum d’eau, en fait vu qu’il fait chaud et que l’air est très sec on se déshydrate a vitesse grand V, c’est une vraie expérience de pédaler dans cet univers hostile.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *