> Pays > Afrique > Cameroun > Yaoundé

Yaoundé

Au départ il était prévu que je passe plusieurs jours a Yaoundé pour visiter la famille de Margo, Eric et de mes amis en France, finalement vu comment cela s’est passé je ne ferait que deux courts passages ici.
Yaoundé est la capitale administrative du Cameroun, c’est une ville très étendue dans les collines aussi il est assez compliqué de s’y repérer. Les taxis prennent les passagers selon leur bon vouloir, attendez vous a en voir passer beaucoup avant que l’un deux s’arrête et aille dans la bonne direction, faire un “dépôt” c’est a dire avoir un taxi pour soit tout seul n’est pas simple non plus, il faut trouver un taxi vide ce qui n’est pas gagné, comme a Douala les Camerounais prennent les taxis en commun par tranches, course forfaitaire a 250CFA, il faut bien connaitre la ville et changer plusieurs fois de taxi pour se rendre a un endroit, loin d’être simple quand on ne connait pas la ville mais on vous aidera sans problème si vous demandez de l’aide. Yaoundé ne présente par contre aucun intérêt touristique, comme presque toutes les villes ici il ne reste presque rien des monuments historiques.

Je profite de mes deux passage ici pour rendre visite a Clémentine, depuis mon hôtel (la Brique rouge en face de l’école polytechnique, 10000CFA), il faut prendre un taxi jusqu’à la poste centrale, puis une voiture pour le quartier ou vis Clémentine enfin un de ces fils viendra me chercher a un croisement. Cela parait un peu complexe, mais dans une ville ou les rues n’ont pas de nom et les habitants pas vraiment d’adresse on se repère aux points d’intérêts (Stations services, bâtiments administratifs, croisements, etc), après 2 semaines au Cameroun je suis habitué !
Clementine me reçoit chez elle et me presente sa famille, ça sera l’occasion de discussions très intéressante autour d’un repas, en effet Clémentine a beaucoup voyagé, connait très bien le Cameroun et est un peu impressionnée par ma démarche, voyager seul autour du monde, ici elle me considère comme l’un de ses enfants, c’est ma maman Camerounaise, nous resterons en contact tous le long de mon périple au Cameroun et au delà aussi j’espère.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *